• REGLEMENT DES ETUDES THEATRE

Le Conservatoire de Poissy est un établissement classé par l’Etat. A ce titre, ses cursus d’étude s’appuient dans leur conception et mise en œuvre sur les Schémas d’Orientation Pédagogique prescrits par le ministère de la Culture.

Le présent texte a pour objet de décrire le cursus pour la discipline Théâtre, et d’en préciser les modalités d’application.

  • PREAMBULE

Il s’agit chez chacun de bénéficier d’un enseignement permettant l’ouverture d’un chemin artistique, par l’exercice d’une gymnastique ludique, rigoureuse et exigeante suffisamment construite et approfondie pour permettre l’émergence d’une identité propre à chacun, forte de sa confrontation aux œuvres dramatiques et à la création.

D’où la mise en place de la construction d’un rapport conscient et maîtrisé du métier de comédien en dépassant l’expression propre d’un « don » ou d’un « talent » vers la prise de conscience d’une nécessaire maturation : tout véritable enseignement demande du temps.

Par la diversité des exercices et la variété des matériaux de jeu, l’élève est amené à développer sa personnalité artistique, son esprit de curiosité, son imaginaire et sa créativité.

Les élèves apprennent à habiter une parole vivante, à incarner un texte pour permettre au sujet de se positionner, d’évoluer, d’advenir dans un rapport poétique à la langue. Ils travaillent la précision du geste, réfléchissent à l’intelligence créatrice du corps, au positionnement de ce dernier dans l’espace…

L’évaluation s’effectue sous la forme d’un contrôle continu incluant une ou deux présentations publiques par an de travaux des élèves.

4

1 Cycle de sensibilisation : Eveil et Initiation

Ce cycle engage une réflexion autour de l’art théâtral où l’élève part des « savoir-être » pour prendre conscience et construire ses « savoir-faire ». Il s’agit avant tout au sein du groupe de parvenir pour chacun à tisser un équilibre, à prendre pleinement conscience de la nécessité d’un aller et retour permanent entre la capacité d’exister au sein de ce groupe (écoute, ouverture à l’autre…) et de s’individualiser dans un même temps (oser, être une force de proposition). C’est au cœur de ce partage, de ces liens qu’émerge l’importance des savoir-faire.

1-1 Eveil :

Destiné aux enfants à partir de CE2 jusqu’à 12 ans.

C’est l’expression personnelle de l’élève qui est sollicitée comme point de départ de l’exploration de l’art théâtral. Ainsi, l’élève va construire avec ses partenaires de scène une vision personnelle du monde. Les imaginaires seront partagés sur la base d’improvisations en duos et en groupe, voire au sein d’écritures collectives. Il s’agit pour chaque élève d’être capable d’oser manifester sa personnalité, d’être une force de proposition, d’être « présent aux autres », et de construire simultanément une écoute de ses partenaires, en se posant comme spectateur averti et respectueux du travail d’autrui, en développant un esprit d’ouverture et de curiosité.

L’élève va faire émerger la nécessaire prise en compte des techniques de base en construisant une disponibilité corporelle et sensorielle :

– La respiration, le souffle…

– Le corps (ancrage, tonicité, espace…)

– La voix (clarté, diction…)

– Le regard (direction, tenue…)

– Une attention particulière sera accordée aux repères suivants :

– L’énergie et l’engagement tant dans son propre travail qu’envers autrui

– Le plaisir du jeu

Les mises en jeu oscilleront entre improvisations et interprétation (aborder un texte de théâtre / mémorisation)

6

1-2 Initiation :

Destiné aux enfants de 13 à 15 ans.

Au-delà du divertissement, il s’agira pour chacun, en développant les items précédemment cités de développer son sens de la qualité et de l’exigence dans son travail.

Pour la tranche d’âge de 13 à 15 ans, on s’inspirera, au sein d’ateliers d’initiation au théâtre, des principes qui fondent l’éveil et des éléments constitutifs du premier cycle d’apprentissage, dans un esprit de découverte de l’art théâtral, et de sa place dans la société, adapté aux attentes de l’adolescence.

2 L’Enseignement théâtral

A partir de 15 ans minimum.

La découverte et l’apprentissage du théâtre, intimement liés au développement de la personnalité appellent un processus de formation délibérément ouvert. Il ne saurait être question de codifier une progression d’acquisitions de compétences dont chaque degré conditionnerait l’abord du suivant. Il s’agit plutôt de procéder par phases d’apprentissage, à travers trois cycles de formation.

Principes communs aux trois cycles :

Toute pratique active régulière du théâtre sollicite le corps, la voix, le rapport au texte, et convoque l’imaginaire.

2-1 Le premier cycle, cycle de détermination

Durée moyenne : 1an

Ce cycle permet une première découverte organisée de l’art théâtral à travers une confrontation aux enjeux fondateurs d’un apprentissage.

Il appelle :

– une identification, à partir des « désirs premiers » de théâtre de l’élève, mais aussi à partir du dépassement des représentations les plus convenues de cet art, de l’amplitude et de la diversité des champs d’exploration et d’apprentissage ;

– une confrontation aux exigences du travail en groupe, à l’enjeu collectif du jeu dramatique ;

– une découverte des exigences du « corps » théâtral – voix, corps dans l’espace

– puis, une première approche du « jeu avec », du regard, de l’écoute, de l’adresse à l’autre (selon les principes d’apprentissage énoncés en 2ème cycle) ;

– une mise en enjeu de la prise de parole, individuelle (à commencer par la lecture) et collective (y compris à travers le travail de chœur).

7

2-2 le deuxième cycle : l’enseignement des bases

L’enseignement, en deuxième cycle, s’organise à partir de 4 enjeux principaux :

1) Acquérir et entretenir une disponibilité corporelle et vocale par un travail régulier sur :

– la maîtrise du corps, son inscription dans l’espace et dans le temps ;

– la maîtrise de la voix parlée, la fonction poétique du langage à travers la diction, l’intonation, l’intention, du souffle jusqu’à la parole…

2) Aborder le jeu théâtral par

• l’improvisation et la pratique du jeu, impliquant :

–  la présence ;

–  l’engagement : l’énergie, la prise de risque ;

– le rapport à l’autre : l’attention, l’observation, l’écoute, l’adresse au partenaire, l’échange ;

– la prise de distance, en particulier par l’utilisation du masque ;

• l’exploration des répertoires du théâtre :

– le travail sur le texte ;

– le travail sur la langue, sur la parole et sa mise en voix ;

– le travail sur la mise en situation de l’acteur.

3) Acquérir les bases d’une culture théâtrale par :

– une approche de la dramaturgie : situation, action, conflit, partage de la parole, image scénique, déroulement dramatique… ;

– une ouverture sur les pratiques théâtrales les plus contemporaines.

4) Explorer divers modes et techniques d’expression théâtrale par la rencontre avec au moins un des modes et techniques suivants : théâtre burlesque, clown, commedia dell’arte…

2-3 le troisième cycle : l’approfondissement des acquis

L’enseignement du théâtre, en troisième cycle, s’organise à partir de 4 enjeux principaux :

1) Poursuivre l’entraînement corporel et vocal

2) Privilégier le travail d’interprétation, dans sa triple acception :

– capacité à concrétiser une présence sur le plateau ;

– capacité à partager cette présence, sur scène, avec des partenaires ;

– capacité à toucher chaque spectateur dans son imagination, sa sensibilité son intelligence, à travers l’adresse à un public.

3) Approfondir la culture théâtrale par :

– outre celle de la dramaturgie, une approche de la mise en scène et, plus globalement, de l’évolution des formes théâtrales et des courants esthétiques ;

– une approche des réalités institutionnelles, sociologiques et économiques du secteur théâtral.

4) Renforcer l’acquisition ou la maîtrise d’outils par la pratique régulière :

– d’au moins un des modes et techniques suivants : théâtre burlesque, clown, commedia dell’arte, …

2-4 L’évaluation

L’évaluation s’effectue sous la forme d’un contrôle continu incluant une ou deux présentations de travaux publics des élèves par an.

Le cursus théâtre du Conservatoire de Poissy n’est pour le moment pas certifiant et ne peut donner lieu à délivrance du CET (Certificat d’Etudes Théâtrales).